< BACK TO ALL STORIES

Mission 100 Tonnes

Mission 100 Tonnes

(English below)

Nous parlons tous de pollution plastique, mais ces anciens participants de C3 se concentrent plutôt sur l’action. Leur projet, Mission 100 tonnes (https://www.mission100tonnes.com/), a mobilisé les efforts de milliers de citoyens du monde entier pour retirer 100 tonnes de déchets des voies navigables et des océans de la planète!

Lyne était la scientifique en chef à bord de l’expédition Canada C3. Avec 23 projets scientifiques et des collectes de données à gérer d’un océan à l’autre, elle sollicitait toujours l’aide de ses compagnons de bord pour participer à des travaux de terrain amusants. Jimmy, environnementaliste et ancien participant de l’étape 2 de C3, était prêt à aider. Ensemble, ils ont pris des photos d’oiseaux et recueilli des échantillons d’eau par zodiac, dans la baie de Tadoussac.

Au cours d’un café post-expédition à Montréal, Jimmy a expliqué à Lyne à quel point il était fatigué de partager des messages Facebook sur la pollution des océans et de lire sur les questions environnementales. « J’aimerais ramasser 10 tonnes de déchets sur les cours d’eau du Québec. Embarques-tu? » lui a-t-il demandé.

Cette question était l’étincelle qu’il fallait. En combinant tous leurs jours de vacances et leurs week-ends, il leur faudrait un an pour ramasser 10 tonnes de déchets! Ils ont publié une vidéo de leurs efforts et, en moins d’une heure, elle a atteint plus d’un millier de personnes! De plus, elle a incité des personnes du monde entier à écrire pour contribuer à leurs efforts.

« Nous n’avions pas vraiment de processus en place. Comment faire participer ces personnes? Que pouvaient-elles faire pour nous aider? Nous avons donc proposé un modèle : vous ramassez des ordures n’importe où dans le monde, vous nous envoyez une photo et nous la partageons! » Quelque 75 jours et 5000 bénévoles plus tard, 10 tonnes de déchets avaient été ramassées.

Et pour la suite, nous nous sommes dit : « pourquoi ne pas y ajouter un 0? »

Et après trois ans de travail, la Mission 100 Tonnes a atteint son objectif! « En fait, nous l’avons explosé, nous sommes rendus à 122 tonnes de déchets retirés des cours d’eau et des océans de la planète. » Avec l’aide de 11 000 personnes autour du monde, 100 000 kg de déchets ont été collectés. « Nous avons découvert le pouvoir de rêver grand, de susciter l’action chez les autres et de travailler ensemble vers un objectif commun! »

« Avec la montée de l’écoanxiété, tout le monde a besoin d’un peu de soleil dans son cœur. » Partout sur la planète, les nettoyages sont un moyen positif de se rassembler en tant que communauté et d’agir. Lorsque vous faites partie d’un groupe et que vous êtes reconnu pour vos actions, c’est motivant. Il est parfois difficile de voir les petites actions s’additionner, mais ensemble, nous changeons le monde. Chaque déchet enlevé est une menace de moins pour les écosystèmes marins.

La nouvelle du projet s’est répandue dans les groupes francophones, au Québec et en Acadie. Même les politiciens, les médias et le ministre de l’Environnement en ont entendu parler. Pendant ce temps, des participants envoient des photos de leurs nettoyages en Afrique de l’Ouest, au Japon, au Nicaragua, en Indonésie, en Australie, au Canada et partout ailleurs. « Nous avons aussi commencé à voir différents types de contributions. Des groupes de pêche, des plongeurs, des pagayeurs, des canoteurs se rassemblent pour organiser des nettoyages. Ils associent leur amour de la navigation à leur passion pour la santé des océans. »

Avec deux objectifs atteints, Lyne et Jimmy s’attaquent à un autre 0. Cependant, plus de ressources seront nécessaires car bouger de 100 à 1000 est un grand saut. Cette fois, ils espèrent soutenir les employés à temps plein, pas seulement les bénévoles. Ils sont donc à la recherche de partenaires et de financements gouvernementaux.

Il ne s’agit pas seulement de nettoyer les voies navigables, mais de s’attaquer à la racine du problème : notre dépendance aux plastiques à usage unique pour des raisons de commodité. « Repensez à ce que vous faites chez vous, à ce que vous achetez et jetez chaque jour. Nous pouvons arrêter le problème à sa source. »

Et l’expédition C3 dans tout ça?

« Ce qui m’a marquée et qui me restera de l’expédition C3, c’est la bienveillance qui en émane: envers les autres, et envers la nature. Cela nous permet de travailler ensemble à une cause commune, et à changer le monde, pour de vrai! » ~Lyne

« Nos amis de Canada C3 continuent de nous suivre et de nous écrire. Le sens de la communauté est toujours là ; ce sont des amis pour la vie. La famille C3 a encore le potentiel de nous aider à l’avenir. Ils ont contribué à nous inspirer et peuvent diffuser notre message encore plus loin. » ~Jimmy

À propos de Lyne Morissette

(c) Mission 100 Tonnes

Dre Morissette a grandi le long du Saint-Laurent et a développé une passion pour l’écologie marine dès son plus jeune âge. Cet intérêt a grandi, culminant en une carrière couronnée d’un doctorat, d’une spécialité en conservation des écosystèmes marins et d’une médaille de l’Assemblée nationale du Québec. Elle possède une réputation internationale et consacre une bonne partie de son temps à la diffusion des sciences au grand public, tant à la radio qu’à la télé. Ses travaux de recherche ont été publiés dans des journaux prestigieux et elle se dévoue également au sein d’organisations environnementales et humanitaires, au Canada et à l’internationale.

 

 

À propos de Jimmy Vigneux

(c) Mission 100 Tonnes

Diplômé en communication politique et en changements climatiques, Jimmy Vigneux possède 10 ans d’expérience en gestion d’organisation, en développement local et en mobilisation des communautés. Extrêmement sensible à la cause environnementale, Jimmy Vigneux est aussi un photographe professionnel ayant participé à plusieurs missions humanitaires et un ambassadeur/conférencier pour Réalité Climatique Canada. Très actif dans la collectivité, il désire aujourd’hui mettre tous ses talents à profit afin de faire une différence pour l’avenir de la planète.


We talk about plastic pollution, but these C3 alumni are all about action. Their project, Mission 100 Tonnes (https://www.mission100tonnes.com/), has mobilized thousands of global citizens to remove 100 tons of trash from the world’s waterways and oceans!

Lyne was the chief scientist onboard Canada C3. With 23 science projects to manage and data collection from coast to coast to coast, she was always recruiting shipmates to join in some field work fun. Jimmy (C3 Leg 2 alum and environmentalist) was keen to help. Together, they captured photos of birds and collected water samples by zodiac, in the Bay of Tadoussac.

During a post-expedition coffee in Montreal, Jimmy explained to Lyne how tired he was of sharing Facebook posts about ocean pollution and reading about environmental issues. “I want to pick up 10 tons of garbage from waterways in Quebec, do you want to join?” he asked her.

This question sparked action. If they put all their vacation days and weekends together, it might take a year to pick up 10 tons of garbage! They posted a video of their efforts and *BOOM*, it reached over a thousand people in less than an hour! Messages came in from people all over the world who wanted to help. 

“We didn’t really have a process in place. How do we engage these people? What can they do to help? So, we came up with a model: you pick up garbage anywhere in the world, send us a photo, and we’ll share it!” 75 days and 5000 volunteers later, they achieved 10 tons.

So what next? Why not add a 0!

And after three years of work, Mission 100 Tonnes has reached its objective! “In fact, we surpassed it, 122 tons of garbage has been removed from the world’s waterways and oceans. With the help of 11,000 people worldwide 100, 000 kg of trash was collected. “This is the power of dreaming big, igniting action in others, and working together towards a common goal!”

“With ecoanxiety on the rise, everyone needs some sunshine in their hearts.” Worldwide, cleanups are a positive way to come together as a community and take action. When you’re part of a group and get recognized for your actions, it’s motivating. It’s sometimes difficult to see that the small actions add up, but together we are changing the world. Each piece of garbage removed is one less threat to marine ecosystems.

Word of the project has spread in Francophone groups, Quebec, and Acadia. Even politicians, media, and the minister of the environment are noticing. Meanwhile, participants are sending clean-up photos from West Africa, Japan, Nicaragua, Indonesia, Australia and Canada, among others. “We have started seeing different types of contributions too. Fishing groups, divers, paddleboarders, canoers are coming together to host clean-ups. They’re pairing their passion for ocean play with their passion for ocean health.”

With two incredible objectives achieved Lyne and Jimmy are tacking on yet another 0. However, more resources are needed as 1000 is a big step. This time, they have hopes to support full-time employees, not just volunteers. So, they are on the lookout for partners and government funding. 

And it’s not all about cleaning waterways, it’s about addressing the root of the problem – our reliance on single-use plastics for convenience. “Rethink what you’re doing at home, what you buy and toss each day. We can stop it at the source.”

What about C3 in all of this? 

“What has impacted me from the C3 expedition and stays with me is the kindness that emanates from it: towards others, and towards nature. It allows us to work together for a common cause, and to change the world, for real!” ~Lyne

“Our Canada C3 friends continue to follow and write to us, the sense of community is still there, friends for life. There’s still potential for the C3 family to help in the future. They helped inspire us and can spread the message even further.” ~Jimmy

About Lyne Morissette

(c) Mission 100 Tonnes

Dre Morissette grew up along the Saint-Laurent and has been passionate about marine ecology from a young age. This interest developed into a career, a doctorat, a specialisation in marine conservation and a medal of honour from the National Assembly of Quebec. She is known internationally for communicating science to the public, on the radio and TV. Her research has been published in prestigious journals and she devotes much of her time to environmental and humanitarian organizations, in Canada and internationally.

About Jimmy Vigneux

(c) Mission 100 Tonnes

 

With a focus on political communications and climate change, Jimmy Vigneux has 10 years of experience in organisation management and community mobilisation. As someone who is extremely aware of environmental issues, Jimmy is also a professional photographer who has participated in several humanitarian projects and events, including the Climate Reality Canada conference. As an active community member, he hopes to combine all his skills, to make a meaningful difference in the future of this planet.

View all stories

Students on Ice is proudly supported by bv02.

This website was made possible by a generous contribution from the Leacross Foundation.