< BACK TO ALL STORIES

Mike Jensen

Mike Jensen

Science Educator
Stonewall, Manitoba, Canada

(français ci-dessous)

When Mike Jensen, a science program developer at The Manitoba Museum, first heard Geoff Green speak in 2008, “I had this amazing transformational experience as I listened to him. He was so passionate about SOI and the polar regions. At that time I had no aspirations of travelling to the Arctic, but he was so passionate, I would have followed him off a cliff if he’d told me it was going to be the greatest experience of my life.”

The following year, the Alliance of Natural History Museums of Canada sponsored five staff from member museums to go on the 2009 SOI Arctic expedition. Mike was lucky enough to be one of them. And he was hooked. “It’s that cliché about getting ice in your veins. Not only was I totally engaged with SOI and its mandate, but I also fell in love with Arctic and its people — and the students who were on expedition. I had to go again.” He has been every summer since.

Mike holds that inaugural adventure dear. “Because it was my first time, it was astonishing in so many ways: the people, the landscape, the environment, the issues, the program itself. I have a special connection with many of the students and staff from that expedition and keep in touch. It’s amazing to see how their lives have been shaped over the years, some very directly by their SOI experience.”

What keeps him coming back year after year — 2019 was his eleventh Arctic journey — is the students, their passion for learning and their ability to connect with one another. “To watch them interact and see the dynamic between two people who would likely have had nothing to do with one another had they gone to the same high school; to see them bond in such unique ways is remarkable.”

For Mike, the power of SOI comes down to the human dynamic: the connection between students, staff and the people in the communities visited. “It’s that interaction that creates the transformation we see in the students. A lot of it is shared experience — all these kids from different cultures and different walks of life thrown together on the closed environment of a ship. It’s such a chaotic time — and I mean chaotic in a great way: the kind of chaos that lets you know our universe will come together and everything will be alright.”

Those connections happen both on and off the ship. Mike recalls one extraordinary occasion when a shy Northern Canadian student was introduced to relatives he had never met. “Paul knew he had family in Greenland, but had no idea we were going to the community where they lived. His grandfather’s relatives had heard he was on the expedition and wanted to meet him and show him around town. He was very hesitant at first, but we encouraged him to step out of his comfort zone and go with his family.” Later, when it came time to board the ship, “We could see this crowd of people and Paul at the centre with a huge grin on his face. Saying goodbye at the gangplank there was hugging and crying and promises to write and email. He had only been with them for two or three hours, but this incredible bond had developed between them.” When Mike asked him about his most memorable experience on expedition, Paul said simply, ‘family.’

“I haven’t got kids of my own yet and if I never do, I’m fine with that. I don’t have any grandiose ideas that I’ve had this huge impact and changed these students’ lives, but I know I’ve played some small role in their journey. And if that’s my legacy in this world, then I’m perfectly happy with that. It’s such a good feeling to be part of it, and it’s become a big part of me over the last 12 years.”


Éducateur scientifique
Stonewall, Manitoba, Canada

Lorsque Mike Jensen, un développeur de programmes scientifiques au Musée du Manitoba, a entendu Geoff Green parler pour la première fois en 2008, il a vécu une expérience transformatrice incroyable : « Il était tellement passionné par SOI et les régions polaires. À l’époque, je n’avais aucune envie de voyager dans l’Arctique, mais il était si passionné que j’aurais sauté avec lui du haut d’une falaise s’il m’avait dit que ce serait la plus grande expérience de ma vie. »

L’année suivante, l’Alliance des musées d’histoire naturelle du Canada a parrainé cinq employés des musées membres pour qu’ils participent à l’Expédition arctique 2009 de SOI. Mike a eu la chance d’être l’un d’entre eux. Et depuis lors, il est devenu accro : « C’est un cliché, mais j’ai eu la piqûre. Non seulement j’étais totalement impliqué auprès de SOI et son mandat, mais je suis également tombé amoureux de l’Arctique et de ses habitants, sans parler des étudiants qui participaient à l’expédition. Il fallait que j’y retourne. » Et il y est allé chaque été depuis.

Mike tient beaucoup à cette aventure inaugurale. « Parce que c’était ma première fois, c’était étonnant à bien des égards : les gens, le paysage, l’environnement, les enjeux, le programme lui-même. J’ai tissé lien particulier avec de nombreux étudiants et membres du personnel de cette expédition et je reste en contact avec eux. C’est étonnant de voir comment leur vie a été façonnée au fil des ans, parfois directement par leur expérience avec SOI. »

Ce qui le fait revenir année après année — 2019 était son onzième voyage dans l’Arctique — ce sont les étudiants, leur passion pour l’apprentissage et leur capacité à se connecter les uns avec les autres. « Les regarder interagir et voir la dynamique entre deux personnes qui ne se seraient probablement jamais parlé si elles étaient allées à la même école ; les voir se lier d’une manière aussi unique est remarquable. »

Pour Mike, le pouvoir de SOI se résume à la dynamique humaine : le lien entre les étudiants, l’équipe et les personnes vivant dans les communautés visitées. « C’est cette interaction qui crée la transformation que nous voyons chez les étudiants. Une grande partie de l’expérience est partagée : tous ces enfants de différentes cultures et de différents horizons se retrouvent ensemble dans l’environnement fermé d’un navire. C’est une période tellement chaotique, et je dis bien chaotique dans le sens le plus fort du terme. Le genre de chaos qui vous fait savoir que notre univers va s’assembler et que tout ira bien. »

Ces connexions se font à la fois à bord et à l’extérieur du navire. Mike se souvient d’une occasion extraordinaire où un étudiant timide du Nord canadien a rencontré des membres de sa famille qu’il n’avait encore jamais rencontrés. « Paul savait qu’il avait de la famille au Groenland, mais ne savait pas que nous allions dans la communauté où ils vivaient. Les parents de son grand-père avaient entendu dire qu’il faisait partie de l’expédition et voulaient le rencontrer et lui faire visiter la ville. Il était très hésitant au début, mais nous l’avons encouragé à sortir de sa zone de confort et à aller avec sa famille. » Plus tard, au moment de l’embarquement, « nous pouvions voir une foule de gens et Paul au centre avec un énorme sourire sur le visage. Sur la passerelle, il y a eu des embrassades, des pleurs et des promesses de s’écrire et de s’envoyer des courriels. Il n’était avec eux que depuis deux ou trois heures, mais ce lien incroyable s’était développé entre eux ». Lorsque Mike lui a demandé quelle était son expérience la plus mémorable lors de l’expédition, Paul a répondu simplement : « la famille ».

« Je n’ai pas encore d’enfants à moi et si je n’en ai jamais, ça me va. Je ne me fais pas d’idées grandioses sur l’impact que j’ai eu dans la vie de ces étudiants, mais je sais que j’ai joué un petit rôle dans leur parcours. Et si c’est mon héritage dans ce monde, alors j’en suis parfaitement satisfait. C’est un sentiment tellement agréable de faire partie de cette aventure, et elle a revêtu une importance immense pour moi au cours des 12 dernières années. »

View all stories

Meet our Educators

A global team of scientists, elders, artists, musicians, historians, and industry leaders who help to foster a deeper understanding and appreciation for the Polar Regions through cross-disciplinary learning.

Read More

Support SOI

Your support to the SOI Foundation provides youth from around the world with life changing opportunities and the resources to become leaders and global citizens.

Read More

Upcoming Expeditions

SOI expeditions are life-changing journeys to the Polar Regions to become educated, inspired and empowered young leaders. Learn more and apply!

Read More

Students on Ice is proudly supported by bv02.

This website was made possible by a generous contribution from the Leacross Foundation.